CD les Musiques multidimensionnelles de JACOTTE CHOLLET

effets physiologiques de la MMD.

Une des grandes chances de Jacotte Chollet est sans doute d’avoir rencontré et su convaincre par la valeur de son travail des scientifiques qui ont collaboré avec elle.

Si le professeur Régis Dutheil lui a offert un cadre théorique permettant de situer ses découvertes dans le panorama général des connaissances actuelles, la collaboration plus récente avec la biologiste Lydie Ries vient de lui apporter une confirmation très concrète de l’action de la MMD sur le corps humain.

Bien que ces recherches n’en soient encore qu’à leurs débuts, elles ont déjà donné des résultats extrêmement probants.

La biologiste a ainsi effectué des prises de sang sur des volontaires avant et après écoute

de la MMD. Des variations très nettes ont étés constatées entre la composition du sang avant l’écoute et après celle ci : Variation sensible du nombre de globules blancs, nettoyage accru du sang, augmentation importante de l’hémoglobine et enfin, ralentissement évident du vieillissement des cellules.

Cette dernière constatation, qui ouvre bien des horizons, a pu être effectuée grâce à un de ces fameux petits "hasards" se trouvant si souvent ont la base de grandes découvertes.

"C’est en effet en analysant des échantillons sanguins qui avaient été "oubliés" au réfrigérateur durant plus de trois jours, dit Lydie Ries , que j’ai pu constater avec surprise que, si les globules blancs prélevés avant écoute de la musique étaient en fort piteux état (un phénomène de vieillissement très normal compte tenu du délai), ceux qui avaient "entendu" la musique étaient, eux, beaucoup mieux conservés. Ils avaient gardé leur forme originale et, contrairement aux autres, demeuraient analysables. Cela signifiait qu’ils avaient reçu au cours de la séance d’écoute une énergie telle qu’ils avaient pu rester en bonne santé, c’est à dire structurés, malgré la séparation d’avec le corps et la conscience…"

Dès ses premières recherches, on peut déjà conclure que la MMD agit, d’une part, sur l’activation de la vie cellulaire et que d’autre part elle retarde le vieillissement des cellules.

Mais comment expliquer cela scientifiquement ?

Selon le physicien allemand Popp, l’ADN, la structure essentielle de nos cellules, serait une sorte d’antenne électromagnétique. C’est donc cette antenne qui capterait les informations fournies par la MMD et les transmettrait à nos cellules.

D’un point de vue purement physiologique et médical, l’augmentation de la présence d’oxygène dans le sang entraînée par l’écoute de la MMD a des conséquences bénéfiques. Tous ceux qui se sont pressés à des séances de MMD affirment en ressortir plus sereins, reposés et énergétisés

Matériels

Matériel pour la MEDITATION

En savoir plus

Matériel pour le YOGA

En savoir plus

Pierres/ Cristaux/ Minéraux/ Lithothérapie

En savoir plus

Tarots - Cartes
-Oracles - Jeux

En savoir plus